juin 27

Résolution des conflits parent enfant : Comprendre et éviter le piège du triangle de Karpman

Temps de lecture : 7 minutes

Résolution des conflits parent – enfant : Comprendre et éviter le piège du triangle de Karpman

Tu aimeras savoir comment enfin éviter les conflits avec ton enfant ? Comment éviter les disputes entre tes enfants ?

Si tu es comme la plupart des parents, tu as sans doute déjà vécu ces moments de tension où tu te demandes comment en finir avec ces conflits incessants. Peut-être te sens-tu parfois impuissant face aux crises de ton enfant, ou au contraire, te retrouves-tu à jouer le rôle du ‘méchant’ ou du ‘sauveur’ sans le vouloir. Ce sont des situations épuisantes et frustrantes, et je suis bien placée pour le savoir avec 3 enfants rapprochés à la maison !

Et si je te disais qu’inconsciemment, tu tombes dans LE piège classique de toute relation ?

Et qu’il existe une solution pour mettre fin à ces conflits incessants au sein de ta maison !

Ce piège, ce grand classique des relations c’est ce que l’on appelle le triangle de Karpman ou triangle dramatique des jeux psychologiques.

guide apaiser les tempêtes émotionnelles enfant

tu veux comprendre les émotions de ton enfant ?

Je déteste les spams ! 

Ton adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue. En choisissant de recevoir le guide, tu acceptes d'être informée de mes prochains articles, vidéos, podcasts et autres conseils pour t'aider sur le chemin d'une parentalité consciente et sans culpabilité !

Tu pourras te retirer de la Communauté très facilement et à tout instant.

Même si entre nous, cela n’a rien d’un jeu !!

En prendre conscience, c’est déjà un premier pas pour en finir et éviter les conflits parent enfant.

Tu découvriras l’impact que cela peut avoir sur les relations familiales, la dynamique entre parent et enfant, et même entre parents et entre enfants !

C’est aussi un module complet de la formation S’élever en même temps que son enfant où tu apprends toutes les clés pour éviter ce piège et retrouver une ambiance sereine à la maison.

C’est quoi le triangle de Karpman, piège des conflits parent enfant ?

Définition du Triangle de Karpman (ou triangle dramatique)

Le Triangle de Karpman, ou triangle dramatique, est un modèle de communication décrit par le psychologue Stephen Karpman. Il illustre les jeux psychologiques où trois rôles sont joués :

🛟 la Victime,

🦹 le Bourreau

🦸 et le Sauveur.

C’est une triple relation, que tu peux facilement te représenter par un triangle, où chaque protagoniste est à un sommet.

Un peu comme les films, livres séries où l’histoire tourne autour d’un triangle amoureux. C’est exactement le même processus !

Et pas besoin d’être 3 personnes pour tomber dans le piège du triangle de Karpman !

Un duo de personne peut tomber dans ce piège car en réalité personne n’est figé dans un des 3 rôles. Selon les situations, nous changeons de position dans le triangle…

Je t’explique : 

Description des 3 rôles dans les conflits parent enfant

  • Victime :  La Victime se sent impuissante, irresponsable et espère que quelqu’un viendra soulager son malaise. La personne qui prend le rôle de la victime recherche la sympathie, la compassion.
  • Bourreau : Le Persécuteur critique, blâme, impose sa volonté. Il fait souffrir l’autre pour tenter de canaliser ses propres peurs et douleurs car il ne sait pas exprimer ses émotions différemment !
  • Sauveur : Le Sauveur intervient pour aider, même sans demande explicite. En réalité le sauveur vole au secours de la victime pour son propre bien : se sentir utile, indispensable, même si au final cela n’est pas nécessairement bénéfique à la victime !

Ca c’est la théorie du triangle de Karpman.

Il faut comprendre qu’il n’y a pas de bons ou de mauvais rôle dans le triangle, même si l’apparence est trompeuse et que la sympathie va instinctivement à la victime et son sauveur.

Mais en réalité, et de manière inconscience un sauveur va vouloir apporter son aide pour se sentir bien en se sentant utile, “bon” et ainsi venir combler peut être un manque d’amour et d’estime de soi. Une victime va inconsciemment chercher à apitoyer le regard des autres pour combler là encore peut être une faible estime de soi, un manque d’amour. Et le bourreau va prendre son rôle pour externaliser des émotions, besoins qu’il ne sait pas communiquer différemment.

Je t’en ai déjà parlé dans plusieurs épisodes de podcast et notamment l’épisode 92 : “Pourquoi est il méchant, le lien avec les émotions”

Tu le comprends, en réalité aucun rôle n’est le “bon”. Car le triangle de Karpman est un type de relation défaillante : Le but avec mon épisode est de te faire prendre conscience de cette mécanique et donc d’éviter d’entrer dans ce genre de mécanismes relationnel.

Si on applique cette théorie à la vie de famille, voici quelques exemples classiques dans lequel nous tombons en tant que parent avec notre enfant et qui génèrent beaucoup de conflits au sein de la famille : 

Exemples dans les conflits parent enfant du rôle de victime

  • Enfant victime : Ton enfant refuse de ranger sa chambre (Victime). Tu t’énerves et le gronde (Persécuteur), puis tu finis par ranger toi-même (Sauveur). Dans cet exemple tu peux tour à tour prendre les 2 casquettes. Ou bien le co-parent peut endosser le rôle du sauveur ou du bourreau… Et on a là le cocktail pour un conflit au sein de la famille.

  • Parent victime : Tu te lamentes sur le fait que les enfants ne t’écoutent jamais (Victime). Ton partenaire te rappelle que tu ne les disciplines pas assez fermement, que c’est à cause de ton choix d’éducation bienveillante (Persécuteur), et décide alors de resserrer les vis “attention, quand papa arrivera (…) (Sauveur).

Exemples dans les conflits parent enfant du rôle de sauveur

  • Enfant sauveur : Ton enfant participe avec les tâches ménagères pour que tu te reposes (Sauveur). Tu te sens coupable de ne pas pouvoir tout gérer (Victime), et parfois te mets en colère pour ne pas avoir fait les choses à ta manière (Persécuteur). (j’avoue je plaide coupable sur celle-ci ca a été pendant longtemps mon cas avec mon mari à la place de mes enfants en “sauveur” !!)

  • Parent sauveur : Le grand classique source de conflits entre les enfants : Tu interviens dans les disputes entre tes enfants pour régler leurs conflits (Sauveur). L’un de tes enfants se plaint de ne jamais être entendu et de toujours être le fautif (Victime), et l’autre enfant te reproche de prendre parti (Persécuteur).

Exemples dans les conflits parent enfant du rôle de bourreau

  • Enfant bourreau : Ton enfant te fait remarquer que tu es souvent absent à cause de ton travail, que tu rentres tard (bourreau). tu te sens coupable de ne pas être aussi présente que tu le souhaiterais pour ton enfant (victime) et essai de compenser ce manque de présence par l’achat de cadeaux, de petites attentions matérielles (sauveur)

  • Parent bourreau : Ton enfant de 2 ans fait une crise de colère au supermarché parce qu’il veut un paquet de biscuits. Tu le grondes et lui dis qu’il est capricieux (Bourreau). Ton enfant se sent rejeté et incompris, pleurant encore plus fort (Victime). En te sentant mal plus tard, tu culpabiliser et cèdes en lui offrant un bonbon pour calmer la situation (Sauveur).

Bien entendu tous ces exemples sont des caricatures. Mon but est de t’aider à comprendre la “théorie” du triangle de Karpman pour t’aider à l’identifier dans tes propres conflits parent enfant, dans TA vie.

Quel est l’impact du triangle de Karpman sur les relations familiales et les conflits parent enfant ?

Avec les exemples que je t’ai partagé je pense que tu comprends qu’entrer dans une relation de type triangle de karpman, même si c’est inconscient, créé des tensions et des malentendus dans la famille. C’est une des sources de conflit entre toi et ton enfant.

Nos enfants peuvent se sentir incompris et nous, parents, nous sentons épuisés par ces disputes incessantes..

Chaque rôle du triangle dramatique (victime, bourreau, sauveur) a pour conséquence d’entretenir une dynamique de conflits qui plombe la relation parent enfant, mais aussi, tu l’auras compris la relation entre parents et entre les enfants dans le cas d’une fratrie par exemple.

Impact du triangle de Karpman chez les enfants

Soumission ou Rébellion : Lorsqu’un enfant se sent constamment critiqué ou contrôlé, il peut réagir soit en soumission (victime) soit en opposition (persécuteur). Cela peut affecter son estime de soi et sa capacité à s’exprimer librement. C’est généralement ce qui peut conduire à ce que l’on nomme le terrible 2, fucking 4 etc… Ce qui pourrait être une simple et normale phase d’affirmation devient alors une phase d’opposition beaucoup plus marquée.

Et donc ce triangle de Karpman est à la genèse de conflits parent enfant beaucoup plus marqués…

Autre conséquence possible : 

Manque d’autonomie : Un enfant qui est constamment “sauvé” par ses parents peut avoir alors du mal à résoudre ses propres problèmes, seul. Cela peut inhiber son développement d’autonomie et de compétences en résolution de problèmes.

Impact du triangle de Karpman chez les parents

Épuisement émotionnel : Les parents peuvent se sentir épuisés par le besoin constant de jouer le rôle du Sauveur ou du Bourreau. Cette dynamique peut mener à un stress accru et à un épuisement émotionnel. C’est ce que tu ressens quand tu as l’impression d’être le flic de service, l’arbitre ou l’infirmière émotionnelle de la famille…

Sentiment de culpabilité : Les parents qui se retrouvent souvent dans le rôle du Bourreau peuvent ressentir une culpabilité intense, ce qui les pousse à compenser par des comportements de Sauveur, renforçant ainsi le cycle de conflit parent enfant.

Car au lieu d’avoir un cadre éducatif clair et bienveillant, il devient changeant en fonction de ton ressenti. C’est l’alternance entre l’autorité excessive quand tu ressens le besoin de resserrer les vis et la bienveillance qui flirte avec le laxisme quand tu culpabilises d’être trop sévère.

Cette instabilité est alors perturbante pour ton enfant : C’est ce dont je te parle dans l’épisode 117 “Les 6 ingrédients d’une éducation bienveillante efficace et concrète”.

Relations tendues : La constante oscillation entre les rôles de Bourreau, Victime et Sauveur crée une atmosphère de tensions et de malentendus, rendant la communication et la compréhension mutuelle difficiles. Cela créé également un climat d’insécurité émotionnelle car ton enfant ne sait pas exactement sur quel pied danser, et toi non plus !

Mais alors quelles solutions pour éviter les conflits avec ton enfant ?

Comment le triangle de Karpman peut te permettre d’éviter les conflits parent enfant ?

La prise de conscience

Identifier les Rôles : Le premier pas pour sortir des conflits est de reconnaître quand toi ou ton enfant êtes pris dans les rôles du Triangle de Karpman : Victime, Bourreau et Sauveur. En observant vos interactions quotidiennes, tu pourras identifier ces rôles et comprendre comment ils alimentent les tensions.

Exemple : Lorsque ton enfant refuse de ranger sa chambre et que tu te mets en colère (Bourreau), essaye de remarquer ce schéma et de comprendre le sentiment d’impuissance de ton enfant (Victime). Redonne lui le pouvoir : De quoi aurais tu besoin pour que ce soit plus facile pour toi de ranger ta chambre / tes jouets?

Réfléchir aux Motivations : Chaque rôle est souvent motivé par des besoins émotionnels non satisfaits. Prends le temps de réfléchir à ce que tu ressens et à ce que ton enfant ressent dans ces situations de conflit. La prise de conscience de ces motivations peut aider à désamorcer les tensions.

Exemple : Si tu te mets en colère (Bourreau), demande-toi si cela vient d’un sentiment de frustration ou d’épuisement. Quelles émotions as tu enfermées dans ton placard aux émotions (si cette expression ne te parle pas, je te recommande d’écouter l’épisode 22 “crises et colères du soir, comment les désamorcer”  Comprends que ton enfant, en refusant de ranger, peut chercher à exprimer son besoin d’autonomie ou de contrôle.

Change de regard sur le comportement de ton enfant : Essaie de regarder la situation de manière neutre, sans juger ni toi-même ni ton enfant. Cette perspective permet de voir les dynamiques sous un autre angle et de trouver des solutions plus constructives.

Exemple : Au lieu de voir ton enfant comme désobéissant (Bourreau) ou toi-même comme un parent strict, essaie de voir la situation sous un angle différent, en sortant de tes projections de pensées. Cela te permettra d’imaginer une autre issue à la situation, exactement comme je t’en ai parlé dans l’épisode 37 “mini coaching parental

Changer le comportement

Communiquer Différemment : Remplace les critiques par des questions ouvertes et des encouragements. La communication non violente peut aider à exprimer tes besoins sans blâmer l’autre.

Exemple : Plutôt que de dire “Pourquoi tu ne ranges jamais ta chambre ?!”, essaye “Comment pouvons-nous organiser ta chambre ensemble pour que ce soit plus facile pour toi ?”.

Encourager l’Autonomie : Laisse ton enfant prendre des décisions et assumer des responsabilités adaptées à son âge. Cela renforce son autonomie et diminue les situations où il se sent obligé de jouer le rôle de la Victime.

Exemple : Si ton enfant veut choisir ses vêtements, laisse-le faire, même si les combinaisons de couleurs ne te plaisent pas. Il apprendra à faire ses propres choix et à en accepter les conséquences.

Poser des Limites Claires et Bienveillantes : Il est important de poser des limites claires tout en restant bienveillant. Explique les raisons des règles et encourage le dialogue.

Exemple : “Je comprends que tu veux jouer encore un peu, mais il est l’heure de se coucher pour que tu sois en forme demain. Comment pouvons-nous faire pour que la transition soit plus douce ?”

Modéliser le Comportement Désiré : Les enfants apprennent beaucoup par imitation. En montrant comment gérer les émotions et les conflits de manière saine, tu leur offres un modèle à suivre.

Exemple : Si tu te sens frustré, exprime-le calmement : “Je suis un peu stressé en ce moment. Je vais prendre quelques minutes pour me calmer, puis nous parlerons de ce qui ne va pas.”

Tout cela peut te sembler joli en théorie, mais difficile dans la pratique.

Oui, clairement, changer est toujours plus difficile que de faire comme on a toujours fait.

Mais cela est vraiment possible : moi et les parents que j’ai accompagné en sont témoins !

Les disputes n’ont pas disparus de ma famille. Mais elles sont nettement moins fréquentes, et celles que nous vivons sont simplement nécessaires pour apprendre plus sur chacun de nous.
Si tu souhaites que je t’accompagne dans cette transition, c’est exactement ce que je te propose à travers mes coachings individuels et mes formations :

Si tu désires savoir quel accompagnement te conviendrait le mieux, tu peux tout simplement me contacter pour en échanger !

Conclusion pour éviter les conflits parent enfant

En reconnaissant et en changeant les dynamiques du Triangle de Karpman, tu peux réduire les conflits parent enfant et créer une atmosphère familiale plus harmonieuse. Cela demande de la pratique et de la patience, mais les résultats en valent la peine. En apprenant à mieux communiquer, à encourager l’autonomie et à poser des limites bienveillantes, tu pourras transformer les moments de tensions en opportunités de croissance et de compréhension mutuelle.

Je t’ai partagé cet exemple centré sur la relation parent enfant mais elle s’applique à n’importe quel type de relation : couple, famille, amis collègue, voisin etc…

J’espère que cet épisode très axé développement personnel est suffisamment concret pour te permettre d’avoir quelques prises de conscience et pistes pour construire une belle relation avec ton enfant !

Et encore une fois, si tu le souhaites, je serais heureuse de t’y accompagner à travers mon coaching individuel ou mes formations !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>

LE petit traducteur des

émotions

Pour en savoir + sur la sortie du jeu de cartes "Traducteur des émotions" et participer à sa création inscris toi !