janvier 13

Conseils pour tenir tes résolutions de la nouvelle année

Temps de lecture : 2 minutes

Conseils pour tenir tes résolutions de la nouvelle année

Chaque début d’année rime avec de belles promesses à venir. Nous avons tous déjà au moins une fois tenté de prendre de “bonnes” résolutions pour l’année.

Et je ne pense pas risquer gros en avançant que nous les abandonnons toutes très souvent au bout de quelques semaines.

Mais pourquoi alors recommence-t-on chaque année ? Pourquoi ne parvenons nous pas à manger plus sainement, perdre les kilos que l’on juge en trop, arrêtons le sport testé alors qu’on sait qu’il est bon pour notre santé ? etc…

Ce que je te partage ici, c’est ma propre expérience et ma réflexion sur ce qu’il manque à nos résolutions pour devenir des habitudes ancrées !

Pourquoi est-ce est ce difficile de conserver les bonnes résolutions ?

Bien souvent nous abandonnons les résolutions car elles ne sont pas réellement motivantes pour nous.

Identifie le moteur de ta motivation interne

Le moteur de motivation le plus puissant est le moteur de notre motivation interne : celui qui procure des émotions positives comme la joie, le plaisir.

Perdre du poids, faire du sport pour notre santé est positif sur le papier. Mais si “tenir” ces résolutions ne nous apportent pas une satisfaction immédiate, une émotion de joie ou de plaisir, alors elle sera d’autant plus difficile à conserver !

Et ne te ment pas à toi même : rentrer dans le pantalon de la taille que tu juges “correct” ou le chiffre de la balance que tu aimerais voir n’est pas une émotion aussi forte que tu ne le penses ! Ce n’est pas un réel moteur de motivation interne !

Le moteur de la motivation interne qui fera que tu transformeras ta résolution en une habitude solidement ancrée est liée aux émotions fortes positives. Si tu ne ressens rien de positif en mettant en œuvre ta résolution de l’année, ce sera difficile de tenir dans le temps. Tu tiendras “au mental” jusqu’au jour de la surcharge !

Identifie les potentiels freins

Au delà d’actionner une motivation forte, personnelle et intérieure, il est également intéressant de regarder les potentiels freins que tu pourrais rencontrer !

Les identifier te permettra d’imaginer comment tu peux les contourner.

Dans le podcast je te parle de ma résolution personnelle que j’améliore d’année en année : Prendre soin de mon sommeil.

Car le sommeil est pour moi (et surement pour toi aussi!) le levier le plus efficace pour améliorer ma santé physique et mentale, mon bien être, et la qualité des interactions que j’ai avec mes enfants et mon mari !

Sauf que j’ai pendant longtemps sacrifié mon sommeil au profit de ma vie sociale : rien de fou, juste avoir des soirées avec mon mari !

J’ai donc identifié comme frein mon besoin d’interaction en tête à tête avec mon mari, les soirées télé/netflix etc…

Au lieu d’obliger mon sommeil à mes besoins, j’ai identifié cela comme un frein à ma résolution de prendre soin de moi (santé) via le sommeil.

Car je suis une grosse dormeuse, du type “Loup” si tu as déjà lu mon article sur les chronotypes (épisode 57 du podcast).

Dorénavant, je prends donc mon besoin de sommeil comme un élément central et ce n’est plus lui qui s’adapte à mes soirées. Ce sont mes soirées qui s’adaptent à mon besoin de sommeil.

Et je peux t’assurer que le simple fait de se réveiller nettement moins fatiguée* qu’à mon habitude est un tel bonheur… C’est très clairement un moteur de motivation interne hyper puissant ! Je souhaite me réveiller avec cette sensation le plus souvent possible !

(* oui parce qu’honnêtement, en étant maman, c’est presque utopique de vouloir se sentir reposée 😅😂)

Le lien entre les résolutions de la nouvelle année et la parentalité ?

Le gros avantage de t’interroger sur tes résolutions, réfléchir à ton moteur de motivation, les potentiels freins, c’est l’exemple que tu deviens pour ton enfant !

En te voyant vouloir prendre une nouvelle habitude, réfléchir à comment le faire dans les meilleures conditions, ton enfant n’intégrera pas l’utopie d’une résolution, mais la marche à suivre pour prendre une habitude ancrée !

Les enfants font ce qu’ils voient, pas ce qu’on leur dit !

Alors incarnons ce que nous voulons les voir faire 🙂

Aller plus loin dans la compréhension du moteur de la motivation interne

Si tu souhaites en savoir plus sur ce que j’appelle “le moteur de la motivation interne”, sache que c’est un sujet que je développe en profondeur dans un module de la formation S’élever en même temps que son enfant : Le module “pour “Comment favoriser la Coopération naturelle de ton enfant

Je t’explique les différents types de motivation et comment activer le “bon” pour inciter ton enfant à naturellement coopérer à la maison !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>

Tu veux accompagner ton enfant avec

Bienveillance & des Limites Claires

+ Gagner confiance en toi pour aborder avec sérénité les futures étapes de l'évolution de ton enfant ?