juillet 22

Comment expliquer le consentement à ton enfant ?

Temps de lecture : 2 minutes

Comment expliquer le consentement à ton enfant ?

Pour parler du consentement, j’ai échangé avec Alison, l’hôte du podcast Maternelle Dégenrée.

Alison a été institutrice en maternelle. Elle a créé le podcast Maternelle Dégenrée dans le but et est devenue formatrice égalité, dans le but de questionner les stéréotypes de genre et participer à ouvrir les yeux aux futures générations !

Dans cet objectif elle a créé les ateliers COCOSE, qui parcourent 5 thèmes : Les émotions, le corps humain, le consentement, comment on fait les bébés et les différents types de relations.

Je te propose ici un court résumé de notre échange à propos du consentement.

Cet épisode vient parfaitement compléter mon échange avec Miriam, dans l’épisode 76 où l’on parle de comment accompagner ton enfant dans la découverte de son corps.

Le consentement, c’est quoi ?

Le consentement, c’est la capacité de donner son accord ou non. Pour cela, il faut donc savoir dire non.

La règle est simple :

Oui, cela signifie Oui.

Non, c’est NON.

Jusqu’ici facile !

Un silence, l’absence de réponse ? Cela équivaut à un NON.

Car le consentement, le fait de consentir c’est d’exprimer très clairement son accord. S’il n’est pas dit, alors c’est qu’on ne le donne tout simplement pas !

Dans le cas de ton enfant, c’est donc autoriser ton enfant à dire NON. Et apprendre, nous, adultes, à entendre un NON. Sans quoi, comment espérer que notre enfant comprenne la notion de consentement ?

Tu comprends donc :

Apprendre le consentement à ton enfant, cela nécessite de SAVOIR dire NON. Mais également savoir ACCEPTER le NON de l’autre !

Et c’est bien souvent cela qui peut être compliqué… notamment dans la relation enfant/adulte…

Expliquer le consentement à ton enfant : Le lien avec les émotions et la connaissance de son corps

Alison mentionne qu’il y a, selon elle, 2 prérequis à expliquer la notion de consentement à ton enfant.

Pour parler de consentement, il faut déjà connaitre ses émotions, être en phase avec soi-même, savoir ce que l’on ressent vraiment.

Le deuxième prérequis, c’est de connaitre son corps, savoir nommer sans ambiguïté les parties de son corps…

Tu comprends donc pourquoi les émotions et parler de son corps sont si importants !

C’est la clé pour être en mesure de donner ou non son consentement !

La difficulté dans la notion du consentement d’un enfant

Avec les partages d’Alison, tu comprends qu’il est important que ton enfant grandisse dans un cadre où il a appris le droit de pouvoir dire NON.

C’est toute la difficulté de notre rôle de parent : donner un cadre éducatif, tout en permettant assez de souplesse pour accepter le refus de notre enfant. C’est pour cela qu’est c’est un module entier de la formation S’élever en même temps que son enfant : apprendre à construire un cadre bienveillant pour ton enfant. Dans lequel les règles sont claires, simples pour être respectées. Tout en accueillant la souplesse pour permettre à ton enfant de s’exprimer, et donc de se sentir légitime dans son “NON”.

Les Livres Références d’Alison pour parler du consentement à ton enfant

« La bulle de Miro » Rhéa Dufresne et Geneviète Després, Editions les 400 coups, Fondation Marie-Vincent, 2018

La porte, Michel Van Zeveren, L’école des loisirs, 2008

Obéir, Désobéir, Catherine Dolto, Giboulées, 2019

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>

Tu veux accompagner ton enfant avec

Bienveillance & des Limites Claires

+ Gagner confiance en toi pour aborder avec sérénité les futures étapes de l'évolution de ton enfant ?