mars 18

Conseils et astuces pour que ton enfant range ses jouets

Temps de lecture : 4 minutes

Aujourd’hui je souhaite te parler du rangement des jouets, des jeux…

Et plus particulièrement des Lego et autres Playmobil qui parfois se retrouvent ensemble.

Comment réagir face à la multitude de petites pièces qui trainent partout dans la maison, ou quand ton enfant mélange les jeux entre eux… Comment s’assurer que les jouets resteront complets… et rangés !

Mélanger ses jouets : le pouvoir de l’imagination

En tant que parent on investit souvent beaucoup d’argent pour encourager l’imagination de nos enfants : des activités manuelles, des kits etc… Mais les laisser jouer simplement avec ce dont ils ont à disposition est déjà plus que suffisant !

Cela correspond d’ailleurs à la plupart des pédagogies alternatives (type Freinet) qui se basent sur l’auto-apprentissage et l’expression libre.

Alors oui, voir son enfant tout mélanger, c’est finalement une bonne chose pour lui, pour le développement de son imagination, de sa créativité…

Mais clairement cela peut mettre à mal nos nerfs de parents !

Le besoin de contrôle du rangement des jouets

Comme toi peut-être, la première fois que Chocapic et Choupinette ont commencé à mélanger les Playmobil et les Lego (ou maintenant le monde de Harry Potter avec la Reine des neiges), j’étais au bord de l’état de choc…

J’ai commencé à imaginer les pièces mélangées entre elles, les morceaux de décor à moitié démontés, qu’il sera alors impossible de reconstruire, car il manquera LA brique bleue en forme de pilier…

J’ai essayé de me battre contre cette tendance naturelle de mes enfants. Afin de satisfaire la maniaque du contrôle qui sommeille en moi (enfin qui sommeille…. Elle a plutôt tendance à être assez active celle-là chez moi… et pointe régulièrement son nez !)

J’ai fait de beaux bacs avec des étiquettes : un pour les Playmobil chevaliers, un pour les Playmobil City, un pour les Barbies, un pour les dragons. Une autre caisse pour les Lego Harry Potter, une autre pour les Lego classique. Et une autre caisse spécifique pour les Lego Reine des Neiges…

J’ai même passé plusieurs après-midis avec Chocapic pour reconstruire l’ensemble de ses éléments du Château de Poudlard…

Jusqu’à ce que ça redevienne une jungle de morceaux mélangés dans des bacs…

Mélanger les jouets : Qu’est ce que cela signifie pour toi ?

J’ai donc envie de te poser cette question : Qu’est ce que cela provoque en toi comme sentiment, comme émotion, de voir que ton enfant mélange tous ses jouets.

Quelles sont tes craintes ? A quoi est-ce que cela te renvoie à ta propre histoire, quand tu étais enfant ?

Personnellement, mes craintes est la peur que mes enfants perdent des morceaux. Que leurs jouets ne soient plus complets. J’ai le sentiment que mes enfants ne prennent pas la pleine mesure de la valeur des jeux dont ils disposent. Qu’ils ne prennent pas soin de leurs affaires…

Et alors ? Si jamais un jeu n’est plus complet. Qu’est ce que cela fait, pour toi ?

Ton enfant, lui, risque d’être déçu car ne peut plus le remonter. Mais pour toi ?

Dans le pire des pires des cas… si effectivement des morceaux venaient à être perdus ….Playmobil et Lego ont un service de rachat de pièces manquantes… (ainsi que toutes les grandes marques de jeux – y compris de société !-) Cela m’a déjà bien servi quand nous achetons des jeux d’occasion et qu’il manque un ou 2 éléments !

La leçon cachée derrière l’expérience

Aujourd’hui, avec du recul pris sur la situation et un travail sur moi, je me rends compte que c’est aussi lui apprendre à prendre soin de SES affaires. Une occasion de le responsabiliser.

Je communique à mes enfants mes craintes quand je vois une pièce qui traine dans la maison, qui n’est pas rangée à sa place. Je leur explique / rappelle les règles de la maison: Si ce qui traine ne rejoint pas une caisse de rangement dédiée, je leur explique bien que le morceau de jeu, la petite pièce, risque de finir à la poubelle si l’aspirateur passe dessus (et j’ai une bonne « excuse » : Nous avons un robot aspirateur qui passe automatiquement tous les matins !)

Bon, je t’avoue, si je vois la pièce qui n’a finalement pas été ramassée après ma demande, j’ai une petite boite cachée où je stocke tout ce qui traine… Mais ça ils ne le savent pas ! Et lorsque le besoin du morceau égaré se fait ressentir, je ne mentionne pas que je l’ai trouvé. Je laisse mon enfant vivre l’expérience de la déception d’avoir égaré un morceau… Et au bout de quelques jours, la pièce refait apparition, avec au passage un rappel de prendre soin de ses affaires : « Tu es responsable de tes jouets : Où vas tu la mettre pour être sure de ne plus la perdre ? »

Souvent le petit morceau réintègre immédiatement son rangement dédié! Mon enfant étant trop heureux de l’avoir finalement retrouvé!

Ce que je veux te dire, te faire prendre conscience, c’est ce génère chez toi le fait de voir des jouets mélangés entre eux, non rangés. Qu’est-ce que cela REVEILLE chez toi ?

La parentalité pour moi c’est aussi une remise en question de nos pensées automatiques…. Et là c’est un super exemple :

  • Est-ce qu’enfant tu te faisais gronder si tes jeux étaient mélangés ?
  • Disputée si tu perdais un morceau ?
  • Comment te sentais-tu quand ton jeu était bridé par la nécessité de ne pas mélanger ?

Personnellement, avec le recul, je crois que cela m’a justement bridé dans l’exploration de mes jeux de ne pas pouvoir librement mélanger, mixer mes univers de jeux. Car la perspective de devoir tout reséparer ensuite me décourageait même d’oser tenter le mix ! (Maman si tu me lis, ne t’inquiète pas… Ce n’est pas grave, je t’aime !)

Mais en ayant pris conscience, je me dis aujourd’hui que je souhaite laisser l’espace à mes enfants de créer, développer leur imagination, leur créativité. Et je leur apprends au passage à se responsabiliser. Si c’est perdu, ou incomplet. Je n’y suis pour rien !

Trouver un compromis

Tu le vois, comme d’habitude j’aurai donc tendance à te poser des questions sur ton automatisme à tout vouloir cloisonner, trier, ranger.

Parle à ton enfant de tes craintes. Ecoute son besoin à lui.

Et ensemble trouver un compromis qui vous convient à tous les 2 !

Quelles solutions pouvez-vous imaginer ensemble qui répondent aux besoins de chacun ?

Notre organisation actuelle à la maison pour le rangement des jeux

Après avoir créée tout un tas de bacs à étiquettes, des sachets pour ranger, je laisse libre mes enfants dans leur gestion des jouets, dans leur rangement.

Mes règles :

  • Aucun morceau ne traine dans l’espace de vie quand ils ont terminés de jouer (sous peine de finir aspiré -et donc à la poubelle-)
  • Ils ont à disposition pour ranger en bas des bacs dans la salle de jeux (1 bac chacun)
  • Le contenu de ces bacs doit « vivre ». Il ne doit pas se remplir jusqu’au débordement. Pour un nouveau jeu arrivant en bas, un présent doit réintégrer son rangement dans les bacs des chambres (ou dans la réserve de jeux de notre dressing car nous pratiquons la rotation de jouets, notamment avec Crapopoulos encore petit pour parvenir à ranger tout ce qu’il sort !)
  • Dans leurs chambres, libres à eux de ranger dans leurs bacs selon leurs souhaits (aucune obligation de respecter mes si chères étiquettes 😂). Ma demande est que le sol doit être praticable chaque soir pour se coucher. Et les étagères facilement nettoyables pour le jour du ménage.

Après s’ils mélangent leurs jeux, c’est de leur responsabilité s’ils ne retrouvent pas certains morceaux. Je suis naturellement disponible s’ils souhaitent revoir leur organisation pour les aider à trouver un système de rangement qui leur convient (et la maniaque du contrôle que je suis n’est pas avare de propositions quand elle est sollicitée 😂)

C’est ainsi que Choupinette (5 ans à la rédaction de l’article) m’a demandé de retirer la plupart de ses bacs et d’avoir recours à la rotation des jouets car elle se sentait trop vite débordée par le rangement quand tout lui est accessible. C’est à sa demande que les jouets ont été retirés. Je les lui donne dès qu’elle me les demande, contre un jeu qu’elle range : 1 qui sort, 1 qui rentre.

Cette organisation nous convient aujourd’hui. Je te la partage en exemple de compromis trouvé. Mais cela ne veut pas dire que nous ne serons pas amenés à revoir notre organisation en fonction de leurs besoins… Nous discuterons alors pour trouver un nouveau compromis !

Laisse un commentaire ou pose moi une question...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Accompagner les émotions de ton enfant pour améliorer son comportement... Ça t'intéresse?

%d blogueurs aiment cette page :